Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Bily

Les « Top » influenceurs sont-ils vraiment les plus influents ?



Des milliers voire des millions d’abonnés, ça fait rêver !
Pour cette raison, lorsqu’une marque cherche à développer son influence, elle se tourne principalement vers les influenceurs les plus suivis, des « Top »influenceurs.

Mais que vaut vraiment ce nombre d’abonnés ?
Est-il pertinent de se fier seulement à ce chiffre ?

Une étude du marketing d'influence a démontré qu’il est plus pertinent de privilégier des influenceurs avec une communauté réduite : « nano ou micro influenceurs » plutôt que les communautés des  « Top » influenceurs  (> 150 000 abonnés sur Instagram).

Les Nano et Micro influenceurs : une communauté active, diversifiée pour une viralisation des contenus 

Commençons avec une caractéristique clé : L’activité de la communauté

En effet, les abonnés actifs diffusent régulièrement du contenu, ce sont donc les seuls à pouvoir relayer les messages des marques. Pour les profils « Top » influenceurs, 50% de leurs abonnés sont inactifs, autrement dit, ils n’ont jamais rien publié sur leur compte ou ils n’ont rien posté depuis plus de 45 jours ou bien n’ont aucun abonné (le cul-de-sac de l’influence). Pour les nanos et micros influenceurs, ce chiffre descend à 35%.

Enfin, si une marque cherche à propaper un contenu, il s’avère que les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des espérances avec les « Top » influenceurs puisque leurs abonnés sont eux même suivis par 586 personnes en moyenne. C’est 2 fois moins que les nano et micro influenceurs (1134 en moyenne).

Étonnement, la communauté des « Top » influenceurs n’est ni la plus active, ni la plus suivie alors que le budget qui leur ait consacré est souvent élevé ! A budget égal, il est plus intéressant de multiplier des nano et micro influenceurs, afin de multiplier le nombre de posts et d’interactions et ainsi maximiser les chances de réussite d’une campagne d’influence marketing.

L'équipe Bily